L’individu “a crié ‘c’est pour la Syrie'” et “se présentait comme un étudiant algérien”, a déclaré sur place le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb.