Sur les réseaux sociaux, Ennahar TV fait toujours l’objet d’une véritable contestation citoyenne. Et après l’organisation d’un rassemblement à  Alger-centre devant le siège de  l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), une nouvelle initiative a été lancée par un groupe de militants, journalistes et intellectuels. Il s’agit d’un appel au boycott contre toutes les marques qui donnent de la publicité à Ennahar TV. 

“JE BOYCOTTE TOUS CES PRODUITS TANT QUE LEURS PRODUCTEURS CONTINUENT DE FINANCER LA CHAÎNE ENNAHAR TV AVEC LEURS PUBLICITÉS !”, c’est en ces termes que cet appel a été formulé et lancé sur les réseaux sociaux. Le collectif Stop Ennahar TV, selon nos informations, est le premier à avoir diffusé mardi cet appel sur les réseaux sociaux. Un appel qui commence à trouver un large écho auprès de plusieurs personnes et militants.

Parmi les marqués visées par cette opération de boycott, nous retrouvons les cafés Aroma
et Famico ou Réado. Des marques célèbres comme  Hamoud Boualem, Coca Cola ou Pepsi Cola sont également visées. Amor Benamor, le fabricant Condor ou le constructeur Dacia ainsi que le fabricant de smartphone le chinois Oppo figurent sur cette liste des annonceurs qu’il faut boycotter. Et enfin les trois opérateur de téléphonie mobile Ooredoo, Djezzy et Mobilis ont été particulièrement visés par les initiateurs de cet appel au boycott qui espèrent provoquer un débat national sur la nécessité d’assainir le paysage audiovisuel à travers cette action.