Dans les maquis terroristes algériens, des familles entières ont été composés dans le giron de la haine et du terrorisme. Et depuis plusieurs mois, l’armée algérienne a enregistré les redditions de plusieurs familles de terroristes. 

Et hier vendredi, une nouvelle reddition a été signalée dans la wilaya de Jijel. Dans un communiqué rendu public, le ministère de la Défense nationale confirme qu “la terroriste dénommée «G. Noura», épouse du terroriste «Gh. Mohamed» alias «Abou Yasser» s’est rendue, hier 02 juin 2017, aux autorités militaires, dans la zone de Bordj Taher, wilaya de Jijel/ 5°RM, accompagnée de ses trois (03) enfants, il s’agit de «Abdelbari» âgé de (17) ans, «Yahia» âgé de (14) ans et «Oussama» âgé de (05) ans, nés tous dans les forêts et les montagnes”.

D’après la même source, “cette terroriste avait  rallié les groupes criminels en 1996″. L’ANP n’a publié des photos de cette famille, mais ce n’est pas la première fois qu’une femme, et ses enfants, est recueillie par les soldats algériens. En juillet 2015, un terroriste dénommé Boutaoui Bouzid alias El Hilali, accompagné de 3 femmes, s’est rendu aux forces de l’ANP dans la même région de Jijel.