Ce vendredi matin, les services de sécurité sont intervenus très rapidement sur le tarmac de l’aéroport d’Alger pour réquisitionner, isoler et fouiller en urgence deux avions des compagnies européennes Alitalia et Lufthansa, a appris Algériepart. 

Les services de sécurité algériens ont fouillé minutieusement ces deux avions après avoir reçu un appel téléphonique indiquant la présence d’un engin explosif  au sein de ces deux appareils qui transportent des centaines de passagers vers Rome et Francfort. Une autre source révèle que cet appel téléphonique anonyme avait fait part également d’une tentative de détournement de ces deux avions par deux terroristes dissimulés parmi les passagers.

Selon nos informations, les deux avions ont été mis en quarantaine pendant presque 3 heures au moment où les enquêteurs des forces de sécurité menaient leurs fouilles. Fort heureusement, il ne s’agit finalement que d’une fausse alerte à la bombe. Un vent de panique a ébranlé tout de même l’aéroport d’Alger lorsque les services de sécurité ont pris connaissance de cette information concernant un potentiel risque terroriste à bord de ces deux avions. Dieu merci, la situation a été rapidement maîtrisée par la suite et toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour garantir la sécurité des équipages et des passagers.