Les syndicalistes qui travaillent au siège de Naftal, à Alger, ont organisé, mardi matin, une manifestation devant le siège de leur entreprise, à Alger. Ils réclament la démission du PDG de Naftal, Hocine Rizou. La raison ? Une vidéo sexuelle compromettante. Le responsable d’une des plus grandes entreprises publiques y apparaîtrait en effet dans des situations « honteuses » en plein ébats sexuels avec …. un homme. La direction de Naftal a déposé plainte pour « atteinte à vie privée ».

Selon des syndicalistes, ce n’est pas la tendance homosexuelle du PDG qui pose tant problème. Mais il paraît que cette posture aurait poussé le responsable à contracter des accords et à effectuer des recrutements douteux.

Le PDG, nommé en mai 2015, a refusé de céder estimant que la question est purement « privée ». Une attitude partagée par le syndicat d’entreprise de Naftal qui indique que l’affaire n’a rien à avoir avec l’entreprise.

Malheureusement, cette affaire peut aller très loin dans les jours àvenir. Une paralysie de Naftal peut plonger le pays dans une vraie crise puisque la société est le seul fournisseur du pays en carburants.

Saïd Sadia