A Alger, pendant le mois du Ramadhan, on jette davantage de déchets ménagers. C’est du moins ce que vient d’annoncer l’établissement de nettoiement et de collecte des  ordures “Netcom”. 

Selon cette entreprise, le volume des déchets ménagers augmente considérablement durant le mois de  Ramadhan, à travers la collecte de 1.700 tonnes/jour, par rapport aux  autres jours où une quantité de 1.100 tonnes/jour est collectée, soit une  hausse de 600 tonnes (près de 30%), a expliqué dans une déclaration publique, Nassima Yakoubi, la chargé de communication de Netcom.

Cette interlocutrice a reconnu également que pendant le mois de Ramadhan, une véritable prolifération des dépôts anarchiques d’ordures dans de nombreux quartiers d’Alger est constatée. La même responsable de Netcom a souligné également que ces déchets jetés par les Algériens “sont organiques et se décomposent rapidement, en dégageant des odeurs  nauséabondes”. C’est dire enfin que les citoyens sont appelés à faire preuve de civisme en respectant les horaires des dépôts des déchets.