Le nouveau gouvernement se dessine et la liste des nouveaux ministres sera révélée, selon nos informations, dans les toutes prochaines heures. Mais d’ores et déjà nous avons recoupé plusieurs sources pour confirmer que le retour de Chakib Khelil n’est plus d’actualité. 

L’ancien ministre de l’Energie n’occupera aucun poste dans le nouveau gouvernement de Tebboune. Parmi les ministres axuquels Bouteflika a renouvelé sa confiance, nous retrouvons Nouria Benghabrit qui conserve son département de l’Education et devra poursuivre sa mission en dépit de tout le lobbying hostile exercé par les milieux conservateurs.

En dépit de l’échec de l’organisation des élections législatives, Nourredine Bedoui, restera, selon nos informations, au ministère de l’Intérieur. Le sort de Ramtane Lamamra restera encore flou et plusieurs informations circulent à son sujet. Mais les toutes dernières informations affirment qu’il sera remplacé par Messahel à la tête de la diplomatie algérienne. Mihoubi gardera le ministère de la Culture et  El-Hadi Ould Ali celui des sports et de la jeunesse. La jeune Houda Feraoun a été maintenu dans son poste, précisent enfin nos sources.

Nous révélerons dans les prochaines minutes les dernières évolutions concernant la désignation du nouveau gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune.