Une entreprise israélienne créée et gérée par deux officiers de réserve de l’armée israélienne tente de récupérer les données personnelles des internautes algériens. En effet, les propriétaires de la société Outbrain sont : Yaron Galai – PDG et Ori Lahav, directeur Général. L’objet de la société est de vendre un service afin de générer du trafic sur internet en suggérant des liens à la fin des articles consultés sur des sites d’information par exemple.
Cette plateforme de recommandation de liens sponsorisés et de suggestions de lecture souvent signalés comme des articles que les lecteurs pourraient «aimer» alors que ce sont des publicités, chaque clic rapportant des revenus à l’éditeur. 
Comment cela fonctionne ?
Outbrain est utilisé par les éditeurs pour recommander aux lecteurs des contenus personnalisés intéressants et ainsi augmenter le nombre de pages vues, générer d’avantage de revenus. Outbrain génère via ses algorithmes des liens vers des contenus plus ou moins pertinents à l’intérieur des sites de l’éditeur, et peut également être utilisé comme lien externe vers des sites tiers producteurs de contenu et générer ainsi directement de nouveaux revenus.
Le but étant d’attirer de nouvelles audiences vers les contenus – Les programmes d’acquisition de trafic d’Outbrain sont utilisés par des éditeurs et des annonceurs pour conduire de nouveaux utilisateurs vers des contenus spécifiques, afin d’augmenter leurs audiences et atteindre leurs objectifs publicitaires. Pour cela Outbrain recueille et exploite les cookies, ces fameux petits fichiers contenant nos données utilisateurs laissés lorsque nous visitons un site web, mais également notre fichier journal qui liste toutes les requêtes qui sont livrées par les serveurs lorsque nous surfons sur le net.

Comme indiqué sur le site d’Outbrain, ces informations comprennent nos adresses IP, nos habitudes sur le net, la liste des sites visités, le délai passé sur chaque page, et pour peu que nous ayons sur un de ces sites rempli un formulaire avec nos noms, fonctions et adresse, la société dirigée par des officiers de l’armée israélienne aura un fichier précis de nous tous juste après avoir cliqué sur un lien qu’ils ont proposé sur un site d’information.  

Outbrain a même payé les sociétés proposant des filtres anti publicité tels que Adblock afin de laisser passer leur service de sponsoring publicitaire. Des personnes de haut rang et qui gèrent des services à un niveau sensible en Algérie savent-ils qu’ils sont en fait inconsciemment complices d’un dangereux acte d’espionnage lié au seul clic sur des liens proposés par Outbrain sur des sites algériens ?