L’entretien des 1500 logements de la résidence d’Etat de Club des Pins va coûter l’équivalent de 5 millions d’euros au trésor public. Ce budget a baissé drastiquement en raison de l’austérité décidée par l’Etat en cette période de crise financière. 

En effet, Algériepart a appris de sources proches de la direction générale de Club des Pins que le gouvernement n’accordera cette fois-ci que 700 millions de Da pour financer les travaux nécessaires à l’entretien des villas et appartements où logent les hauts responsables de l’Etat ainsi que leurs familles.

Au départ, la direction générale de Club des Pins a réclamé au gouvernement pas moins de 2,7 milliards de Da, à savoir l’équivalent de 25 millions d’euros. Cette requête a été refusée par les services du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Pour la première fois, une telle rigueur budgétaire a été appliquée par les autorités concernant le train de vie des dirigeants. C’est dire que la crise financière commence à bouleverser radicalement les habitudes de nos hauts responsables.