Un élu de l’APC de Chechar, dans la wilaya de khenchela, a vu sa maison incendiée, vendredi,  parce qu’il n’avait pas voté pour un candidat issu de sa tribu lors des élections législatives.  

Un homme a incendié le domicile d’un des adjoints du maire de la commune de Chechar, dans la wilaya de Khenchela, vendredi, parce que ce dernier n’a pas accordé sa voix au candidat FLN de sa tribu, mais pour un autre issu d’une tribu rivale soutenant le RND, rapporte le quotidien El Khabar.

L’incendiaire a aspergé la maison de l’élu avec de l’essence et y a mis le feu. La famille de la victime a pu s’enfuir avant que les flammes ne ravagent toute l’habitation.

L’apprenti pyromane a été arrêté par la police et mis en détention préventive en attendant son jugement pour incendie volontaire avec préméditation.

Selon des sources locales, l’affaire a été étouffée par la famille du contrevenant qui redoutait le déclenchement d’hostilités entre les deux tribus rivales qui contrôlent cette commune. Selon les mêmes sources, ces deux tribus qui se disputent le pouvoir local, l’une soutenant le FLN et l’autre le RND, se sont mises d’accord pour ne pas laisser la situation dégénérer. L’enjeu est de couper l’herbe sous les pieds des partis islamistes qui ambitionneraient de surfer sur la vague pour prendre le contrôle de la commune lors des prochaines élections communales.

Massi M.