Alors que l’organisation des élections législatives du 4 mai prochain vole la vedette à tous les autres sujets et problèmes du pays, au ministère de l’Intérieur, la répartition de pas moins de 400 logements situés à Ouled Fayet, dans la banlieue d’Alger, suscite une énorme controverse. 

Secrètement et discrètement, le cabinet du ministre de l’Intérieur, Nourredine Bedoui, et plusieurs cadres de son département se disputent la répartition de ces 400 appartements destinés auparavant aux étudiants de l’Ecole Nationale de l’Administration, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. Selon nos informations, ces logements ont été réalisés dans le cadre du projet de transfert de l’Ecole Nationale d’Administration de Hydra à Ouled Fayet. Le terrain de ce projet est situé juste à coté de l’Opéra d’Alger. L’école n’a pas été réalisée à cause de l’austérité décrétée par le Gouvernement mais les logements ont été finalisés.

Et au moment où les projecteurs médiatiques sont braqués sur les élections législatives, au ministère de l’Intérieur des manoeuvres tentent de distribuer ces logements au profit d’un “personnel trié sur le volet”. La polémique ne cesse d’enfler dans les coulisses des bureaux du département de Nourredine Bedoui. Et cette affaire risque de perturber sérieusement le ministre qui devrait concentrer toute son énergie et attention sur la tenue du scrutin pour les élections législatives.