Médias/ Le tirage du quotidien Echorouk interrompu par les autorités

0
2413

Les autorités ont pris la décision d’interrompre le tirage du quotidien arabophone Echorouk au niveau des deux imprimeries publiques de Bab Ezzouar, la société d’impression d’Alger (SIA), et celle d’Alger-centre, la Simpral. 

Selon des sources proches du groupe de médias Echorouk, les responsables de ces deux imprimeries ont reçu l’ordre de stopper dans la nuit de lundi à mardi le tirage de ce quotidien d’obédience islamiste qui dispose d’un vaste lectorat populaire. Les raisons de cette « censure » demeurent, jusqu’à cette heure-ci, inconnues.  Pour rappel, le quotidien Echorouk est endetté auprès de ses deux imprimeries et ses ardoises s’élèvent à plusieurs milliards de centimes.