L’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediène (USTHB) de Bab Ezzouar subit un délabrement inquiétant de ses infrastructures. Des témoins oculaires ont fait parvenir à Algérie-Focus ces photos qui démontrent que certaines bâtisses de la plus grande université de toute l’Algérie tombent en ruine.

 

Ces photos ont été prises entre les départements de biologie et électronique. De nombreux étudiants ont essayé de sensibiliser l’administration universitaire au sujet des dangers que peuvent occasionner ces dégâts matériels. Malheureusement, jusqu’à aujourd’hui, le rectorat de l’USTHB n’a toujours pas réagi. Rappelons enfin que l’USTHB abrite pas moins de 40 mille étudiants. “Un chiffre record jamais atteint” dans une autre université en Algérie.