Dans votre édition du 23/4/2017, Mr Djebbar Abdelouhab  m’a encore une fois nommément injurié en me traitant d’ “ex Colonel escroc”, puis fidèle à lui-même :    

1)- Usant de manipulations, mensonges, et affabulation, m’a attribué des propos que je n’ai jamais tenus… (peut-être en se projetant sur sa propre personne), en l’occurrence d’avoir accusé dans la lettre que j’ai adressée à votre rédaction le 06/4/17  “les services de la DGSN de complicité, concussion et corruption”. Je fais noter, que pour se convaincre de son mensonge, il suffira à n’importe quel lecteur, de se reporter à la dite lettre. La dénonciation calomnieuse est sa spécialité: n’a-t-il pas adressée une lettre «anonyme» au Ministère de la Famille/Québec pour porter préjudice à Mr. Salah C. (qu’il a extorqué, et qui attendait son agrément pour l’ouverture d’une crèche)  en alléguant que celui-ci avait des antécédents d’agressions sur mineurs en Algérie…

2)-Toujours manipulateur, il omet encore une fois de préciser  :

a)- Que je suis Médecin-Réanimateur (toujours en exercice, gardes de nuits incluses ) et que j’ai quitté les rangs de L’ANP depuis maintenant 20 ans. Ceci pour mieux faire passer son message-cliché :”ex Colonel = Prédateur en activité”.

b)- Que “mon frère le faux témoin” n’est autre que son propre frère cadet (cadet qui l’a toujours servi comme un esclave sans jamais recevoir le moindre remerciement en retour) et qu’en outre il y’avait un 2ème témoin très important en la personne du propre Père de Abdelouhab Djebbar , c’est-à-dire,  notre père  (Paix à son âme) à tous les trois. Manipulations et omission  “calculées”… car cette information dessert ses allégations.

 

3)- Il affirme ne pas avoir été l’auteur de détournements astronomiques de deniers publics lors de son “règne” en qualité de PDG de l’ ORELAIT Annaba dans les années 1990 ; quelle audace éhontée !! Qu’il réponde aux questions simples soulevées dans ma réponse adressée à votre rédaction le 06/4/2017, à savoir:

a)- Quelle est l’origine des 380.000 USD avec lesquels il a acheté le fond de commerce (sous un prête-nom… qui sera révélé en temps opportun si nécessaire) le Restaurant-Pizzeria “le Rendez-Vous”, rue Hédi Chaker à Tunis

b)-quelle est l’origine des millions de FF (nouveaux) déposés sur son compte à la TIB (Tunis International Bank) sise au 18 Avenue des États Unis d’Amérique 1002. Belvédère. Tunis.

Ces éléments sont suffisants pour  faire déclencher une enquête par une commission rogatoire.

c)- Qu’elle est l’origine des 600.000 USD qu’il a remis à Mr. Brahim B dans le  cadre d’une association commerciale (personne encore en vie).

d)- Quelle est l’origine des fonds lui ayant permis une émigration au Canada “catégorie investisseur” ? (l’apport nécessaire étant aujourd’hui de 1.600.000 dollars canadiens).

 

Dans sa conclusion, il sollicite que je sois convoqué par le Procureur pour fournir des “preuves” sur mes allégations.  J’attends ce moment avec impatience.

 

DJEBBAR Abdelhamid