C’est à un exercice de numérologie que s’est livré le secrétaire général du MSP, Abderrazak Makri, pour convaincre ses électeurs, lors d’un meeting animé à Saïda, que son parti raflera la majorité des sièges lors des législatives du 4 mai.

Selon M. Makri, le MSP est “prédestiné” à rafler la majorité des sièges lors des élections législatives et les signes le montrent bien. Pour le SG de la première formation islamiste du pays, la victoire du MSP ne relève pas de la simple intuition, mais une évidence née de l’addition de plusieurs chiffres.

M. Makri a additionné le chiffre “4” faisant référence au jour du vote, et le nombre “5” en référence au mois du vote (mai), le tout associé au “17” qui représente l’année 2017. Le résultat est “26”, soit le numéro des listes électorales du MSP.  Cet exercice de numérologie constitue, selon M. Mokri, le présage d’une victoire incontournable du MSP lors des législatives du 4 mai et sa domination prochaine de la scène politique nationale.

Massi M.