L’Algérie soutient de manière franche le candidat Emmanuel Macron à l’élection présidentielle française. Il a été exprimé, ce mercredi matin, par le ministre des Affaires Etrangères, Ramtane Lamamra, dans une déclaration reprise par Ennahar TV.

«Emmanuel Macron est notre ami, c’est un ami de l’Algérie et c’est la   réalité», a déclaré à la presse M. Lamamra avant d’ajouter: «Nous attendons le second tour».

Lors de sa venue à Alger, en mars dernier, Emmanuel Macron a reçu un accueil de chef d’Etat. Il avait notamment eu des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. C’était au cours de cette visite que le candidat d’En marche avait qualifié la colonisation de «crime contre l’humanité». «La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à   l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes», avait déclaré le candidat. Une déclaration qui a provoqué une grande polémique en France.

Reste à savoir maintenant si ce soutien ne risque pas d’être exploité par la candidate d’extrême-droite, Marine Le Pen, dans sa propagande électorale.

Essaïd Wakli