22 500 Algériens ont obtenu la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne en 2015. C’est ce qu’indique un rapport publié tous récemment par Eurostat, un organisme de la Commission européenne.

Durant la même année, 840 000 personnes ont acquis une nationalité de l’UE, fait-on remarquer. Un chiffre en baisse par rapport à l’année d’avant (890 000). Les Algériens viennent à la 7ème place des récipiendaires d’une nationalité de l’UE. Ce sont les Marocains qui viennent en tête avec 86 100 ressortissants, suivis des Albanais avec 48 400 et des Turcs avec 35 000.

Il va sans dire que la majorité de ces Algériens ont opté pour la nationalité française avec un taux de 77,2%. Les autres ont choisi l’Italie (8%) et l’Espagne (6,6%). Les Marocains, eux, sont partagés entre l’Italie (37,7%), l’Espagne (28,2%) et la France (22,2%) en troisième position.

L’Italie est le pays qui a naturalisé le plus d’étrangers en 2015 avec 178 035 cas. Ce qui représente près du cinquième (21%) du total. La France a, quant à elle, délivré sa nationalité à 113 608 personnes et ses bénéficiaires viennent du Maroc (16,8%), d’Algérie (15,3%) et de Tunisie (6,2%).

Elyas Nour