A Ouargla, au quartier Sokra, dans la commune de Rouissat, les habitants réclament désespéramment un médecin pour pouvoir se soigner. Au niveau de l’unique polyclinique de cette localité, les patients et les malades ne trouvent aucun médecin qui peut soulager leurs douleurs. 

Une polyclinique vide et dépourvue des équipements médicaux nécessaires pour la prise en charge de pas moins de 35 mille habitants. Face à cette situation inédite, de nombreuses lettres et requêtes ont été adressées au ministère de la Santé. Ce dernier est resté immobile et silencieux. Un silence qui suscite l’indignation de la société civile de toute la région.

De nombreuses associations locales ont lancé un appel solennel aux plus hautes autorités pour leur demander des solutions urgentes à ce problème qui dure depuis des années. Oui plusieurs années durant lesquelles les habitants ne trouvent aucun médecin pour les soigner.