Il y a 4500 Algériens qui disposent d’une fortune de plus d’un million de dollars (près de 14 milliards de centimes). Parmi eux, il y a 170 multimillionnaires avec des biens financiers excédant les 10 millions de dollars.

Le pays occupe de ce fait la 7ème place au niveau africain derrière le Maroc (6e) avec 4600 millionnaires, l’Angola (5ème) avec 6100, le Kenya (4e) 9400, le Nigeria (3e) 12300, l’Egypte (2e) 18100 et l’Afrique du Sud (1ème)  40400 millionnaires.

Selon un rapport sur «le marché de la richesse en Afrique», réalisé par l’Afrasia Bank, en collaboration avec l’organisme britannique New World Wealth, près de la moitié des riches algériens, au nombre de 1900, sont établis à Alger qui est la 12e capitale en Afrique en terme du nombre de millionnaires.

Côté masse financière, en dehors des fonds étatiques, qui ne sont pas comptabilisés, ces 4500 millionnaires algériens disposent de 119 milliards de dollars. Seuls trois pays dépassent l’Algérie, à savoir le Nigeria (270 milliards), l’Egypte (313) et l’Afrique du Sud (610).

Elyas Nour