De nombreux experts et observateurs de la vie politique française s’attendaient à voir son visage apparaître sur le coup de 20 heures. Il est apparu. Comme son père en 2002, Marine Le Pen arrive au second tour et surpasse tous les autres poids lourds de la scène politique française. Il ne lui restera qu’un dernier duel face au surprenant Emmanuel Macron. Mais à quoi ressemblerait la France dirigée par l’extrême droite ? Et quelles seraient les conséquences sur les Algériens établis sur le territoire français ?

Pour rappel, les Algériens constituent la première communauté étrangère en France, évaluée à au moins 2 millions de ressortissants inscrits sur les fichiers des divers consulats algériens répartis sur plusieurs villes françaises. Ce chiffre n’englobe pas le nombre des français d’origine algérienne ou des algériens en situation irrégulière Il faut souligner que le programme politique de la candidate de l’extrême droite nuit totalement aux intérêts et droits de nos compatriotes.

Marine Le Pen, si elle est élu à l’Elysée, va directement s’attaquer à l’immigration et réduira drastiquement la libre-circulation entre l’Algérie et la France. Si Marine Le Pen affirme qu’elle n’empêcherait pas toute immigration, elle explique qu’elle entend limiter le nombre d’entrées légales sur le territoire français à 10.000 par an, contre environ 200.000 depuis une dizaine d’années. Les Algériens seront les premières victimes de cette limitation radicale au regard du poids démographique important de la présence algérienne sur le sol français.

Marine Le Pen veut, ensuite, supprimer  le regroupement familial. Un dispositif auquel recourt de nombreux algériens pour faire venir en France leurs épouses ou leurs enfants. Cette suppression est une menace dangereuse contre la communauté algérienne. Et pourtant, elle contrevient au «Droit à mener une vie privée et familiale», reconnu par l’article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales (CEDH).

Mais Marine Le Pen ne reconnaît pas l’Europe ! Elle promet, d’ailleurs, “rétablir les frontières immédiatement après [s]on arrivée au pouvoir”. Bye Bye donc l’espace Schengen et la libre circulation des biens et personnes en Europe. Elle veut aussi tenir un référendum de sortie de l’Union européenne et de sortie de l’euro. Les euros que les Algériens économisent précieusement n’auront plus aucune valeur !

Marine Le Pen est tellement obsédée par les étrangers qu’elle affirme vouloir mettre fin à l’éducation gratuite pour les enfants étrangers : «Si vous venez dans notre pays, ne vous attendez pas à ce que vous soyez pris en charge, à être soignés, que vos enfants soient éduqués gratuitement, maintenant c’est terminé, c’est la fin de la récréation!».

Les Algériens de France sont donc prévenus. Avec Marine Le Pen, ils risquent de perdre presque tous leurs droits.