La situation économique actuelle de l’Algérie, avec la chute drastique des recettes pétrolières, ne va pas être sans conséquences sur le marché de l’emploi. Le Fond monétaire international (FMI) prévoit une hausse du chômage en Algérie en 2017 et 2018.

Le taux de chômage va passer, selon le FMI, de 10,5% en 2016, à 11,7% en 2017, pour atteindre les 13,2% en 2018.

Côté croissance économique, les prévisions du FMI ne sont pas plus rassurants. Cette institution internationale prévoit un taux de croissance réel du PIB de 1,4% en 2017, avant de passer à 0,6% en 2018.

Rappelons qu’une mission du FMI s’était déplacée en Algérie au mois de mars dernier. C’est sur la base des renseignements recueillis à l’occasion qu’a été établi ce rapport préliminaire qui précède un rapport  plus détaillé qui va être rendu public le mois prochain.

Elyas Nour