Une information dénuée de tout fondement a circulé massivement sur Internet ces dernières 24 H. Selon cette information, Merouane Boudiab, comédien, réalisateur et responsable de la WEB TV d’Algérie-Focus a été interpellé par les services de sécurité pour avoir porté atteinte à l’image de la “campagne électorale des élections législatives” sur les réseaux sociaux !

Cette annonce est fausse puisque Merouane Boudiab n’a nullement été inquiété par aucun élément des services de sécurité et se retrouve toujours auprès de sa famille, ses amis et notre Rédaction. Il est à signaler qu’une malheureuse confusion est à l’origine de cette information. Nos confrères du quotidien Le Matin Dz ont rapporté une annonce du ministre de l’Intérieur, Nourredine Bedoui, lequel aurait affirmé que “la première image qui a été mise sur les réseaux sociaux, cette personne qui a voulu, pour moi, porter atteinte à l’image des élections législatives importantes a été identifiée. Son dossier au niveau de la justice qui prendra son cours, il a été donc identifié et convoqué par les services de police et il sera présenté devant les tribunaux”.

Pour illustrer leur article, nos confrères ont utilisé l’image de Merouane Boudiab. Une image postée il y a de cela plusieurs semaines sur le web où notre collègue tourne en dérision le slogan “Smaâ Soutek”, le slogan officiel des élections législatives du 4 mai prochain.

Beaucoup de militants des organisations de défense des droits de l’homme et des activistes de plusieurs partis politiques ont pris attache avec notre Rédaction pour s’enquérir de la situation de notre journaliste. Quant à l’information rapportée par nos confrères, nous n’avons pas recueilli suffisamment d’éléments pour confirme sa véracité.