Considérés comme des coquilles vides, sans lecteurs et sans objectivité, mais abondamment arrosés de publicité publique, six titres de la presse gouvernementale vont être regroupés en un seul holding. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Communication, Hamid Grine, aux responsables de ces journaux reçus, hier, au siège de son département.

Il s’agit d’El Moudjahid, Echaâb, El Massa, Horizon, El Djoumhouria et Ennasr. Selon la même source, cette nouvelle entité sera dirigée par un PDG et les différents titres auront des directeurs exécutifs à leurs têtes. Même si le ministre a refusé de parler de crise, puisqu’il a même assuré à ses interlocuteurs qu’il n’y aura pas de compression des effectifs, ni de baisse des salaires, comme ça a été rapporté ça et là, il a tenu néanmoins à déclarer que le changement de périodicité de certains journaux, passant de quotidien à hebdomadaire, n’est pas à écarter.

M. Grine n’a pas communiqué d’échéancier à propos de cette nouvelle démarche, mais il est clair que la chose ne saurait tarder puisque le projet de réorganisation du secteur a été adopté, au début du mois en cours, lors de la réunion du Conseil des participations de l’Etat (CPE).

Il faut noter, par ailleurs, que deux autres holdings vont voir le jour. Il s’agit de celui de la communication, qui sera composé essentiellement de l’ANEP, et d’un autre pour les imprimeries.

Elyas Nour