Un véritable scandale ébranle  en ce moment la compagnie aérienne Tassili Airlines (TAL), une filiale du groupe Sonatrach. Dans un Procès-Verbal dressé par les membres de la section syndicale de l’UGTA, dont Algérie-Focus détient une copie, la direction générale de (TAL) est accusée de favoritisme dans le recrutement opéré ces derniers mois au sein de la compagnie. 

Un favoritisme qui met dangereusement en péril la crédibilité et le bon fonctionnement de TAL, une compagnie naissante qui tente de trouver sa place dans le ciel algérien. En réalité, les syndicalistes de TAL dénoncent tout un système “clientéliste”. Selon cette source, la direction générale a procédé récemment au recrutement d’un vétérinaire d’une cinquantaine d’année à la Direction commercial. Un imam a bénéficié d’un poste au sein du département Catering. La section de l’UGTA déplore également le “recrutement de cadres d’études (sic)  de Naftal dont le niveau d’instruction atteint difficilement le cycle primaire” !

Les syndicalistes accusent directement le PDG de TAL de recruter ses proches et ses connaissances au détriment des compétences dont la compagnie a cruellement besoin pour se développer. La section UGTA de TAL explique qu’un “recrutement de près de 200 personnes” a été décidé en une année par le PDG “sans  aucun respect des procédures en vigueurs” et beaucoup de ces personnes recrutées n’ont “aucune expérience professionnelle dans l’aérien”, s’indigne la même source. Pour le moment, la direction générale de TAL n’a toujours pas réagi face à ces accusations dangereuses.