Layachi Amroune, un ancien responsable au sein de la direction des impôts de la wilaya de M’sila, raconte comment toute une mafia et ses ramifications au sein des services de sécurité et de la Justice a fait de sa vie un véritable enfer parce qu’il a refusé de cautionner les combines de ses collègues et de prendre de la “tchippa”. Rien que dans la wilaya de M’sila, près de 3 mille milliards de centimes n’ont pas été encore récupérés par les services des impôts, révèle ce cadre intègre abattu par ce qu’il subit comme pressions au quotidien à M’sila.