Les trois premiers mois de l’année en cours ont été particulièrement destructeurs pour les terroristes. Selon un bilan fourni par l’armée, 35 terroristes ont été éliminés durant les trois premiers mois de l’année. 18 autres terroristes ont été arrêtés, tandis que 59 «éléments de soutien» ont été «neutralisés», annonce la revue El Jeïche, l’organe officiel de l’ANP.

La même source a souligné que dans le cadre de la lutte antiterroriste, les forces de l’ANP ont également récupéré, durant la même période, «272 pièces d’armes de différents types et calibres, 15897 types de munitions ainsi qu’environ 242 véhicules et camions de différents types».

Parmi les terroristes éliminés, figure un des responsables de Daech, tué la semaine dernière à Constantine. D’autres terroristes ont été éliminés notamment à Bouira et Tizi-Ouzou. Par contre, l’ANP n’a pas fait mention des pertes dans ses rangs. A noter à cet effet qu’au moins sept militaires ont été tués à Bouira en janvier dernier. Mais l’information, donnée par les médias, n’a jamais été rendue publique par les autorités militaires.

Essaïd Wakli