18.9 C
Alger
lundi, octobre 2, 2023

140 000 masques de protection pour 11 mille pharmacies à travers le pays : les chiffres ridicules de l’Algérie !

L’Algérie, pays des pétrodollars, pays dont la population dépasse les 43 millions d’habitants, pays dont la jeunesse constitue un véritable capital humain, pays dont la situation géographique est hyper-stratégique, n’a pas pu distribué plus de 140 mille masques au profit des 11 mille pharmacies réparties à travers tout le pays ! 

Non, ce n’est pas une blague, mais bel et bien une réalité assumée publiquement par les autorités algériennes. Le 5 mai dernier, le gouvernement algérien a ordonné la distribution de 140 mille masques de protection au profit des 11 mille pharmacies officiellement recensées dans toutes les wilayas du pays. C’est le président du Syndicat national algérien des pharmacies d’officines (SNAPO), Dr Messaoud Belambri, qui a révélé ce chiffre en a soulignant que les pharmaciens attendent la réception de 300 000 autres dans les quelques prochains jours. En tout et pour tout, près de 440 mille masques de protection seront distribués dans les pharmacies algériens d’ici la mi-mai. Des chiffres totalement ridicules par rapport à d’autres pays africains beaucoup moins riches et importants que l’Algérie !

Au Maroc, notre voisin de l’ouest, un pays africain, arabe et berbère comme l’Algérie, au 17 Avril dernier, plus de 13 millions de masques ont été distribués à travers les pharmacies du pays. La majorité de ces masques sont produits sur place. Le Maroc a rendu obligatoire le port du masque le 7 avril. Ces masques ont été vendus à 8 centimes d’euros, subventionnés par le gouvernement, et ils sont en vente dans les pharmacies et les épiceries. Face au Maroc, l’Algérie fait office maintenant de petit nain ridicule avec ses chiffres dérisoires sur sa capacité de distribuer des masques.

En Tunisie, notre petit voisin de l’est, la semaine passée, à savoir depuis le début de ce mois de mai, les autorités tunisiennes ont procédé à la distribution de 5 millions de “masques chirurgicaux” à 69 distributeurs de médicaments. Le ministère de la Santé tunisien a souligné que les masques chirurgicaux sont actuellement disponibles dans les pharmacies privées, soulignant que les tunisiens ont besoin de 800.000 masques par jour.

Au Sénégal, depuis le 20 avril, les autorités ont décrété le port obligatoire d’un masque dans les services de l’administration publique qu’elle qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce et les moyens de transport. Et pour fournir des masques à toute la population, le Sénégal a lancé ke projet « 30 millions de masques pour 15 millions de Sénégalais ».

Pour ne pas dépendre de l’étranger, notamment des importations chinoises, le Sénégal a réuni depuis le 6 mai dernier les 300 000 membres de l’association des couturiers, créateurs et tailleurs vont recevoir de la part des autorités publiques des Kits pédagogiques comprenant deux masques mais aussi une subvention pour que les tailleurs puissent produire 100 masques minimum par jour qu’ils mettront à la disposition de la population.

Force est, malheureusement, de constater que l’Algérie est loin, très loin par rapport à ces pays africains qui font preuve d’une débrouillardise impressionnante. Pas besoin de pétrole ni de gaz ni de réserves de change pour corriger son sous-développement.

dernières nouvelles
Actualités

1 تعليق